« Ambroisine Bré, mezzo-soprano, se découvre très tôt une passion pour le chant. Entre les disques de la Callas et les vocalises d’une grand-mère passionnée de chant lyrique, elle s’initie à l’art du beau chant dès son plus jeune âge. Après avoir passé toute sa scolarité au sein d’une structure Maîtrisienne, elle intègre le Département Supérieur pour Jeunes Chanteurs Professionnels du CRR de Paris et y découvre le plaisir de la scène. En 2013, elle intègre le CNSMDP dans la classe d'Yves Sotin et se perfectionne auprès de grands maîtres tels que Michel et Emmanuel Plasson, Sophie Koch, José Van Dam, TeresaBerganza, Christophe Rousset, Anne le Bozec, Jeff Cohen, Dietrich Henschel, Fritz Schwinghammer, Susan Manoff, Christoph Pregardien lors de Master-Classes.

Elle participe déjà à de nombreux projets professionnels au cours desquels elle est amenée à travailler avec Eve Ruggieri, Laurence Equilbey, Marc Minkowski, ThomasHengelbrock, Christophe Rousset, Leonardo Garcia Alarcón, Alexis Kossenko, Jean-Claude Malgoire, Pierre-Michel Durand, Karol Beffa, Johan Farjot, Oswald Sallaberger, Nadine Duffaut, Galin Stoev.

Son répertoire est varié mais elle affectionne tout particulièrement Mozart, Rossini, Schubert, Brahms, Ravel ou encore Poulenc.

Elle se distingue également dans de nombreux concours. Notamment au concours Pierre Vernes, Paris OperaCompetition2017, ou elle remporte 4 prix. En octobre 2017, avec sa pianiste Qiaochu Li, elles remportent le Grand Prix Duo du concours international Nadia et Lili Boulanger et sont également distinguées pour leur interprétation du « sonnet » de Benoît Mernier, œuvre imposée pour la 9ème édition du concours.

En Mai 2018, elle sera Sesto dans la Clémence de Titus de Mozart sous la direction de Marc Minkowski au Théâtre National de Prague. Dernièrement, elle chantait aux côtés de Mariana Florès dans un programme autour de l’œuvre de Cavalli sous la direction de Leonardo Garcia Alarcon. On pourra également l’entendre cet été au Festival de Radio France de Montpellier dans un programme de mélodies Françaises.

Ambroisine Bré est également Révélation classique de l'ADAMI 2017. »