Alexandre Duhamel interprète cette saison Cascada (Die lustige Witwe) à l'Opéra National de Paris, Golaud (Pelléas et Mélisande) à l’Opéra National de Bordeaux, Siméon (L'Enfant Prodigue) au Théâtre des Champs-Élysées , Escamillo (Carmen) à l'Opéra National de Montpellier, Jupiter(Philémon et Baucis) à Tours, Zurga (Les Pêcheurs de Perles) à Limoges et Reims et Le Grand-Prêtre (Samson et Dalila) à Metz.

 

Adolescent, il se passionne pour le théâtre et fait partie d'une troupe pendant plusieurs années avant de découvrir le chant avec Yves Sotin. Après une licence de journalisme à la Sorbonne, il est reçu à l'unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris où il suit l'enseignement de Malcolm Walker. Il y travaille le Lied et la mélodie auprès d'Anne Le Bozec et suit les master classes de Margaret Honig, Malcolm King et Tom Krause. Il se perfectionne ensuite auprès de Susan Mc Culloch et Alain Fondary.

 

En 2009, il entre à l’Atelier lyrique de l’Opéra National de Paris et fait ses débuts à l'Opéra de Paris sous la baguette de grands chefs d’orchestre tels que Philippe Jordan (Gianni Schicchi, Carmen, Le Roi Arthus), Michel Plasson (Werther), Alain Altinoglu (Faust), Marc Minkowski (Mireille) ou encore Carlo Rizzi (Don Carlo, La Fanciulla del West).

 

Ses qualités musicales et son aisance scénique font qu' il est rapidement engagé sur les scènes françaises et internationales : Zurga (Les Pêcheurs de Perles, Bizet) à la Salle Pleyel aux côtés de Roberto Alagna et Nino Machaidze, Panthée (Les Troyens, Berlioz) à la Scala de Milan et à l'Opéra de Marseille, Cithéron (Platée, Rameau), Mordred (Le Roi Arthus, Chausson) et Masetto (Don Giovanni, Mozart) à l'Opéra National de Paris, Sancho (Don Quichotte, Massenet), Paolo (Simone Boccanegra, Verdi) et Le Grand-Prêtre (Samson et Dalila, Saint-Saëns) à l'Opéra National de Bordeaux, Le Grand-Prêtre (Alceste, Gluck) à l’Opéra de Lyon, Harasta au Festival de Glyndebourne (La Petite Renarde rusée, Janacek), Guglielmo (Così fan tutte, Mozart) à Tours et à Toulon, l'Horloge et le Chat (L'Enfants et les Sortilèges, Ravel) à L'Opéra Garnier puis à Monaco et Seattle, Ramiro (L'Heure espagnole, Ravel) à Stuttgart et au Prinzregententheater de Munich, Valentin(Faust, Gounod)  et Albert (Werther) à l'Opéra de Metz, Don Andrès de Ribeira (La Périchole, Offenbach) à Marseille, Mercutio (Roméo et Juliette, Gounod) à l'Opéra-Théâtre d'Avignon, Ping (Turandot, Puccini) à l'Opéra de Nice, Leporello (Don Giovanni, Mozart) à l'Opéra de Besançon, Le Garde-Chasse (La Petite Renarde rusée, Janacek) à l'Opéra de Rouen et à l’Opéra de Reims...

 

Son répertoire s'étend également à la Musique Sacrée : L'Enfance du Christde Berlioz (Auditori de Barcelona, Warsaw Philharmonic Orchestra et Aarhus Musikhuset), le Requiem de Fauré (Festival de Saint-Denis), La Messa di Gloria de Puccini, La Petite Messe Solennelle de Rossini...